Aujourd'huiAujourd'hui53
HierHier56
SemaineSemaine53
MoisMois1808
TotalTotal150271


Eléments de grammaire latine à l'usage des étudiants

Les questions (compléments) de lieu


Yvan Pailhès

Enseignant à l'université unique AIX MARSEILLE UNIVERSITE,

Et à l’école du notariat

  

Il ne s'agit pas, bien évidemment, d'une grammaire latine mais seulement de résumés, d'aide-mémoire, rédigés à la demande de quelques étudiants sur des points particuliers qui peuvent présenter certaines difficultés.

 

Les compléments de lieu 

 


 

 

1°) Le lieu où l’on est :

 

UBI ?

 

Ubi est ? : Où est-il ?

 

Lorsqu’il s’agit d’un nom commun ou d’un nom propre de pays, le complément circonstanciel qui indique le lieu où l’on est, le lieu où se passe une action, se met à l’ablatif précédé de la préposition in.

 

In plus ablatif :

 

- sum in Gallia : je suis en Gaule.

- Ambulamus in horto : nous nous promenons dans le jardin.

 

Locatif seul :

 

Il se met au locatif avec les noms de ville ou de petites îles ou encore avec  les mots humus, domus, rus (humi à terre ; domi, à la maison ; ruri, à la campagne ; Romae, à Rome).

 

Ablatif seul :

 

Si le nom de la ville n’a pas de locatif on emploie l’ablatif seul.

Tota Sicilia : dans toute la Sicile.

 

 

 

2°) Le lieu où l’on va :

 

 

QUO ?

 

Quo vadis ? : Où vas-tu ?

 

Lorsque l’on indique le lieu où l’on va, avec l’intention d’y entrer le complément circonstanciel est à l’accusatif précédé de la préposition in.

 

In plus accusatif :

 

- Eo in Galliam : je vais en Gaule.

 

Accusatif seul :

Concerne les noms de villes ou de petites îles ou encore avec les mots domus et rus.

 

- Eo domum : je vais chez moi, je vais à la maison.

 

Ad, apud plus accusatif :

 

C’est le cas où le complément circonstanciel indique le lieu auprès duquel on se trouve ou aux abords duquel on va ou encore la personne chez laquelle on se rend.

 

- Eo ad Romam : je vais près de Rome.

 

 

3°) Le lieu d’où l’on vient :

UNDE ?

 

 

Unde vadis ? : D'où viens-tu ?

 

E ou ex plus l’ablatif :

 

Lorsqu’il s’agit d’un nom commun ou d’un nom propre de pays, le complément circonstanciel qui indique le lieu d'où l'on vient, ou d'où l'on sort.

 

- Redeo e Gallia : je reviens de Gaulle.

- Redeo ex horto : je reviens du jardin.

 

A ou ab plus l'ablatif :

 

C'est le cas d'une personne ou d'un lieu dont on s'éloigne ou que l'on quitte.

 

- Redeo a Capua : je reviens de la région de Capoue.

 

Ablatif seul :

 

Concerne les noms de villes ou de petites îles ou encore avec les mots domus et rus.

 

- Redeo domo : je reviens de chez moi.

- Redeo rure : je reviens de la campagne.

 


4°) Le lieu où l’on passe :


QUA ?

 

 

Qua vadis ? : Par où vas-tu ?

 

 

Per avec l'accusatif :

 

Lorsque que l'on indique le lieu par où l'on passe ou encore le lieu que l'on traverse.

 

- Transeo per Italiam : je traverse l'Italie.

- Redeo per Galliam : je reviens par (en traversant) la Gaule.

 

Ablatif seul :


Lorsqu'il s'agit de moyens de communication comme les routes, les ponts, les portes, les ports, etc.

 

- Via Appia profectus est : il est parti par la voie Appienne.

- Transeo via Sacra : je suis passé par la voie Sacré